Ministère des Affaires Sociales et des Droits de la Femme

Sceau de Republique Gabonaise
Flash Infos

ALLOCUTION Madame Prisca NLEND KOHO

LANCEMENT OFFICIEL DE L'OPERATION D’OCTROI D’UNE AIDE FINANCIERE

Excellence, Monsieur le Coordonnateur du Système des Nations Unies au Gabon ;

Excellence, Monsieur le Représentant résidant du PNUD au Gabon ;

Monsieur le Secrétaire Général ;

Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux ;

Monsieur le Président de la Fédération Nationale des et pour Personnes Handicapées du Gabon ;

Mesdames, Messieurs ;

 

La cérémonie qui nous rassemble ce jour coïncide avec la célébration le 3 décembre de chaque année de la Journée Internationale des Personnes Handicapées dont le thème est « développons notre résilience collective pour trouver et mettre en œuvre des solutions durables afin de ne laisser personnes de côté pendant et après la COVID-19 ». Ce thème en effet, ne saurait laisser indifférent, car il nous rappelle d'une part et avec justesse que le Handicap fait partie de la condition humaine et d’autre part que tous, autant que nous sommes, nous pourrions à un moment donné de notre vie, souffrir d'un handicap temporaire ou permanent.

C’est en effet pour marquer la nécessité de nous montrer solidaires à l'endroit des plus vulnérables, que nous sommes réunis pour lancer officiellement L'OPERATION D’OCTROI D’UNE AIDE FINANCIERE, initiée par le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) en collaboration avec le Ministère dont j'ai la charge au bénéfice de Cinq Cents (500) Personnes Vivant avec un Handicap dans le Grand Libreville (Libreville ; Akanda; Owendo; Ntoum) et fortement impactées par la crise sanitaire de la Covid-19. 

Le contexte de crise sanitaire dans lequel nous organisons cette manifestation en l’inscrivant dans le cadre de la 28ème  édition de la journée Internationale des Personnes Handicapées, n’a pas altéré l’ambition du gouvernement de poursuivre sa politique de lutte contre la précarité et l’exclusion sociale, préoccupation constante du Président de la République, Chef de l’Etat,  Son Excellence Monsieur  Ali Bongo ONDIMBA qui a instruit le Gouvernement conduit par Madame  Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA, Premier Ministre, Chef du gouvernement, à mettre en place des programmes d'intégration, d'insertion et de réadaptation des Personnes Handicapées. Car on ne peut pas construire un état moderne et prospère, en excluant une frange de sa population.

A cet effet, il importe de rappeler, qu’au cœur de la politique sociale en faveur de la lutte contre la précarité et l’exclusion sociale des Personnes Vivant avec un Handicap (PVH), se trouve l’opérateur dédié, CNAMGS, lequel assure au-delà de la couverture maladie, l’octroi d’une allocation financière annuelle pour le Handicap, dénommée Secours Permanent. Cette année, ce sont près de 8200 Personnes Vivant avec un Handicap qui ont bénéficié de cette allocation, contre un peu moins de 7500, en 2019.

Il nous faut souligner par ailleurs que, des progrès ont été enregistrés dans le cadre de l’insertion professionnelle des compatriotes vivant avec un Handicap dans le sens de leur autonomisation à travers des activités génératrices de revenus.  C’est ainsi qu’une convention lie depuis 2019, la Direction Générale des Affaires Sociales et l’Office National de l’Emploi (ONE) pour accompagner les personnes vulnérables dans la gestion des microprojets. L'objectif, in fine, étant de favoriser leur intégration et leur accès à la vie économique.

Pour rappel, les estimations du recensement général de la population en 2013, a dénombré 37.789 Personnes Vivant avec un Handicap, dont la moitié sont des femmes, soit une prévalence nationale de 2,2 % ; sachant qu’au-delà du handicap causé par des maladies congénitales, il y a celui provoqué par des accidents de la route, des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et le vieillissement.

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi de réaffirmer un principe, pourtant fondamental des droits humains, mais trop souvent oublié : "Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits". Le respect de cette dignité due à chaque personne, valide ou non, implique la reconnaissance de droits fondamentaux comme l'éducation, l'accès au travail ou encore le logement, pour lesquels le Ministère des Affaires sociales formules des actions à mettre en œuvre.

Le geste accompli de ce jour traduit la volonté du gouvernement, appuyé par les partenaires au Développement, d'œuvrer autant que faire que se peut, à l'amélioration constante des conditions de vie des Personnes Vivant avec le Handicap, trop souvent confrontées à la précarité et à l'exclusion sociale.

C'est en cela que le rendez-vous de ce jour témoigne une fois encore de la dimension humaine     et sociale des moyens déployés par les plus hautes autorités en vue de parfaire notre modèle social et d’insuffler au concept de solidarité, une réalité un peu plus tangible.

C’est également pour moi, l’occasion de rappeler que cette opération participe de la mise en œuvre de la Stratégie Sociale du Gouvernement de la République en matière de lutte contre la précarité et l'exclusion sociale, ce qui, par ailleurs, constitue une des préoccupations du Président de la République, Chef de 'Etat, Son Excellence Monsieur Ali Bongo ONDIMBA.

Je voudrais pour clore mon propos, vous remercier pour votre présence à cette cérémonie qui revêt une grande importance, tant   pour nos compatriotes bénéficiaires de ce transfert monétaire que le Gouvernement et le PNUD.

A l'endroit des bénéficiaires, je souhaite que l’on considère que l’action posée aujourd'hui soit considérée comme un symbole de la Haute estime de Son Excellence Monsieur Ali Bongo ONDIMBA, Président de la République, Chef de l'Etat, et de son engagement continu à œuvrer en faveur du bien-être de ses concitoyens.

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne fête pour que vive une société plus solidaire, car nul n’est à l’abri du handicap. 

Je vous remercie !

Télécharger ici. 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié le : 07 / 12 / 2020